La taille du territoire

« La France s’est créée en détruisant cinq cultures – la bretonne, l’occitane, l’alsacienne, la corse et la flamande. Nous sommes la seule nation européenne qui soit la création militaire d’un État non homogène. Cela rend la France difficile à gouverner à ce jour. Cela explique notre difficulté à réformer, notre lenteur. »

Michel Rocard, Premier Ministre, Ministre de l’aménagement du territoire, Ministre de l’agriculture, député, sénateur
Entretien classé confidentiel avec Craig Roberts Stapleton, ambassadeur des États-Unis à Paris
WikiLeaks, 27 octobre 2005.

__________

« Sollicitez l’opinion des hommes de la masse et ils vous renverront des réponses stupides, volages et violentes ; sollicitez leur opinion en tant que membres d’un groupe défini avec une réelle solidarité et un caractère distinctif, et leurs réponses seront responsables et avisées. »

Pierre-Joseph Proudhon, économiste, philosophe, sociologue
Du principe fédératif
Dentu, 1863.

__________

« […] les sociétés qui ont substitué au référentiel territorial un système structural abstrait sombrent dans une sorte d’agnosie collective. […] L’homme-unité, déterritorialisé, apparaît. C’est l’homme en tant qu’unité monétaire, susceptible de s’incorporer à un flux, qui triomphe dans la pensée économique. »

Claude Raffestin, géographe
Travail, espace, pouvoir
L’âge d’homme, 1979.

__________

« Les individus émancipés, politiquement égaux, se sont trouvés, dans des nations comptant des dizaines, voire des centaines de millions de ressortissants, trop nombreux pour être gouvernés autrement que selon des données statistiques. Les administrateurs, à quelque niveau qu’ils se situent, peuvent se souvenir, par éclairs, qu’ils ont affaire à des êtres humains : le reste du temps ils gèrent des masses, des flux, des stocks. »

Olivier Rey, mathématicien, philosophe, chercheur au CNRS
Une question de taille
Stock, 2014.

__________

« Les États-Nations sont un phénomène du seizième au dix-neuvième siècle, qui n’aura aucun avenir utile dans le vingt et unième siècle. L’histoire à venir de l’administration d’une Europe fédérée est un lien entre, disons, la Calabre, le Pays de Galles, l’Aquitaine, l’Andalousie, la Galice ou la Saxe, comme régions plutôt que comme nations, à la recherche de leur identité régionale, économique et culturelle, perdue lors de leur intégration dans les États-nations, où le centre de gravité est ailleurs. »

Colin Ward, écrivain
The Anarchist Sociology of Federalism
Revue Freedom, juillet 1992.

__________

« Lorsque les nations sont trop grandes, chacune d’elles est obsédée par son rang et son principal, voire unique objectif, au niveau international, est d’améliorer ou de préserver ses positions. »

Olivier Rey, mathématicien, philosophe, chercheur au CNRS
Une question de taille
Stock, 2014.

__________

« Les grands états de l’Occident […] ces agrégations factices, […] se trouveront paisiblement décomposées en nationalités libres et durables. Chacune de ces républiques positives doit offrir une population de un à trois millions, sur un territoire équivalent à celui de la Belgique, de la Toscane, de la Hollande, de la Sicile, de la Sardaigne, etc. »

Auguste Comte, philosophe
Système de politique positive
Mathias, 1853.

__________

« Il apparaît que le maximum absolu jusqu’auquel une société peut grandir sans dégrader le respect de ses fonctions est d’environ 12 à 15 millions de personnes. »

Léopold Kohr, économiste, juriste, théoricien politique, philosophe
The Breakdown of Nations
Routledge & K. Paul, 1957.

__________

« Dans une grande république, le bien commun est sacrifié à mille considérations ; il est subordonné à des exceptions ; il dépend des accidents. Dans une petite, le bien public est mieux senti, mieux connu, plus près de chaque citoyen ; les abus y sont moins étendus, et par conséquent moins protégés. »

Charles de Secondat de Montesquieu, écrivain, philosophe
De l’esprit des lois, 1749.

__________

« Premièrement un état très petit où le peuple soit facile à rassembler et où chaque citoyen puisse aisément connaître tous les autres […] »

Jean-Jacques Rousseau, écrivain, philosophe
Du Contrat Social, 1762.

___________

« Les petits états sont plus corrélés, d’un point de vue statistique, à l’instauration durable d’un régime démocratique, et plus marqués par des protestations politiques ou une lutte contre les régimes autoritaires. »

Dana Ott, doctoresse es sciences politiques, directrice du Bureau de Planification du Développement, Agence pour le Développement International, Washington D.C.
Small is Democratic  : An Examination of State Size and Democratic Development
Routledge, 2000.

__________

« Quand un problème se pose séparément à plusieurs groupes humains, tenter de le résoudre par une structure supérieure ne fera que le complexifier. »

Léopold Kohr, économiste, juriste, théoricien politique, philosophe
The Breakdown of Nations
Routledge & K. Paul, 1957.

__________

« L’économie du gigantisme et de l’automation est un résidu des conditions et de la pensée du XIXe siècle. Elle est tout à fait incapable de résoudre le moindre problème réel de notre temps. »

Ernst Friedrich Schumacher, économiste
Small is Beautiful
Contretemps / Le Seuil, 1973 (réédition 1999).

___________

« Il faut donc regarder le régime positif comme socialement fondé sur la répartition du territoire occidental entre septante républiques, dont chacune sera moyennement composée de trois cent mille familles. »

Auguste Comte, philosophe
Système de politique positive
Mathias, 1853.

___________

Catalogne réunifiée:

Corse:

Occitanie (administrative):

Pays-Basque réunifié:

Espagne:

France:

8 000  000 habitants

330  000 habitants

5 400  000 habitants

2 500  000 habitants

46 500  000 habitants

67 600  000 habitants